Santé

Fumée de cigarettes, toner d’imprimantes ou de photocopieuses, gaz d’échappement, ozone… tous affectent la qualité de l’air. Et par là, nuisent à notre santé ! Alors bien-sûr, un désodorisant camouflera ces odeurs. Mais est-ce bien une solution ?

L’organisme aérospatial NASA a démontré que le spathiphyllum absorbe les substances nocives présentes dans l’air. Et mieux encore, il produit en échange de l’oxygène pur. De plus, il est beaucoup plus agréable de travailler dans un environnement vert.

Saviez-vous qu’en Europe, un tiers des immeubles de bureaux récents ne répondent pas aux directives visant un climat intérieur sain, avec pour conséquence un absentéisme beaucoup plus élevé qu’il ne devrait l’être.

Des plantes purificatrices de l’air peuvent faire réduire fortement des problèmes de santé

Les prestations optimales des employés dépendent aussi d’un bon climat intérieur sur le lieu de travail. Dans de nombreux locaux professionnels, l’air est trop sec et la présence de substances novices peut provoquer des problèmes de santé. Parmi les troubles les plus courants il y a la gorge sèche, les maux de tête, les vertiges, la fatigue, les irritations des yeux, des voies respiratoires et de la peau, et la toux.

Et des plantes purificatrices de l’air peuvent faire réduire fortement ces troubles.

Les plantes apportent de la vapeur d’eau à l’air, absorbent la chaleur et le bruit et peuvent absorber et décomposer les substances nocives. Les plantes créent un environnement de travail plus agréable pour le personnel, ce qui entraîne une diminution significative du stress et des symptômes dus aux bâtiments malsains comme les maux de tête et la fatigue chez les employés.

5 raisons pour avoir des plantes chez soi et sur le lieu de travail

  • La fatigue, les maux de tête, la toux et l’irritation des yeux diminuent de 30 %.
  • Le personnel est moins stressé.
  • Les personnes travaillant devant un écran se sentent mieux et sont plus productives.
  • Les plantes font baisser définitivement l’absentéisme pour maladie. Dans un hôpital norvégien, celui-ci est passé de 15 à 5 : une baisse de 60 %.
  • Outre l’amélioration de la ventilation et l’installation à part des imprimantes et photocopieuses, l’installation de plantes peut contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air sur le lieu de travail. Elles font évaporer de l’eau par les feuilles, absorbent la chaleur (et le bruit) et purifient l’air de la poussière et des impuretés. Ainsi, les plantes maintiennent le climat plus sain et stable et font diminuer les troubles à caractère asthmatique et liés aux bâtiments malsains.

Les plantes n’apportent pas seulement quelques avantages à l’intérieur du bâtiment. En été, les plantes à feuilles caduques, côté sud du bâtiment, retiennent la chaleur et, en hiver, la font entrer. Cela peut permettre une économie jusqu’à 20 % des frais de chauffage d’une entreprise.